PRATIQUER LA GRATITUDE

Tout le monde peut pratiquer le Mindfulness

En enseignant le « Mindfulness (MPC) » en entreprise, je souligne souvent l’importance de pratiquer l’art de la gratitude dans notre vie du quotidien. Cependant, je trouve parfois que la simple allusion à ce mot, provoque un certain malaise parmi certains membres présents.

II existe de nombreuses raisons pour ressentir une certaine gêne, en entendant le mot gratitude, ou lorsque la phrase « soyez reconnaissant » est mentionnée. Peut-être que c’est la notion de gratitude dans l’éducation judéo-chrétienne, la religion, les mauvais souvenirs de l’enfance, de l’école… Peu importe, oubliez aujourd’hui ces mauvais souvenirs associés en entendant ce mot.

Concentrons-nous plutôt sur les effets bénéfiques sur la santé comme le changement d’un esprit morne. Différentes études scientifiques y compris les neurosciences ont démontré qu’exercer à la gratitude au quotidien, nous rendrait plus heureux et aurait des conséquences positives sur l’esprit la santé. Elle est un signe de bonne santé physique et relationnelle.

Les personnes les plus épanouies sont celles qui savent apprécier et savourer les petites choses, simples du quotidien.

1 personne sur 8 meurt dans son sommeil

Un fait intéressant : Saviez-vous qu’ 1 personne sur 8 meurt dans son sommeil. Une bonne raison peut-être pour pratiquer la gratitude et commencer votre journée avec un sourire. 😊 Ne vous inquiétez pas je ne vais pas me lancer maintenant sur une croisade au nom de la religion, de Dieu ou de qui que ce soit.

Le mot GRATITUDE est un mot du français latin médiéval qui date du XVe siècle et qui vient du mot GRATUS qui veut dire « RECONNAISSANT ». Le dictionnaire nous donne la définition suivante « SENTIMENT AFFECTUEUX QUE L’ON ÉPROUVE ENVERS LA PERSONNE DONT ON A REÇU UN SERVICE OU UN BIENFAIT »

Avant d’être d’accord pour changer quelque chose dans leur vie, la plupart des français (surtout avec leur esprit cartésien) s’interroge sur l’existence d’études scientifiques, qui en démontrent les bienfaits. « À quoi bon ? » disent-ils souvent ?

  • Certaines personnes s’attendent à avoir une vie parfaite avant d’être capable d’exprimer la gratitude.
  • Les autres ressentent la gratitude après avoir survécu à un événement dramatique comme une crise cardiaque, un accident de voiture ou une mort d’une proche.
  • Des personnes éprouvent de la reconnaissance lorsqu’ils voient d’autres personnes souffrir/galérer dans la vie dû à une perte de quelque chose (le travail, l’argent, la maison, le divorce, ..).
  • Chaque jour sois gentil parce que tous ceux que tu croises livrent une rude bataille’ a déclaré PLATON

    COMMENT PRATIQUER LA GRATITUDE

    Commencez par dire merci.

    Commencez par dire simplement « merci ». Le mot merci fait partie des mots les plus puissants du monde. Quand on dit MERCI à quelqu’un on lui fait du bien, à l’autre et aussi à Soi. C’est le mot qui exprime votre reconnaissance envers tout ce que vous donne l’univers par l’intermédiaire de tout ce qui vous entoure.

    Nous faisons partie d’une chaine humaine.


    Nous faisons partie d’une chaine humaine. Nous ne sommes rien sans l’autre, tout ce que nous arrive de bon nous le devez aux autres, aux agriculteurs, aux jardiniers, aux manutentionnaires, aux professeurs, aux éboueurs, aux amis et à vous ….

    NOTRE ATTITUDE POSITIVE COMPTE
    Les études scientifiques ont prouvé que notre ATTITUDE exerce un impact majeur sur notre santé, incluant notre espérance de vie. Les optimistes ont moins de problèmes quotidiens résultant de leur santé physique ou de leur état émotionnel ; ils expérimentent moins de douleur, se sentent plus énergétiques, sont plus à l’aise dans les activités sociales, et se sentent la plupart du temps plus heureux, plus calmes et plus paisibles.

    LES ÉTUDES SCIENTIFIQUES ; LES BIENFAITS

  • Par exemple une étude réalisée dans la revue de bonheur (2012) a révélé que ceux qui écrivaient des lettres de gratitude sur une période de trois semaines étaient plus heureux, avaient une plus grande satisfaction dans la vie et avaient moins de symptômes dépressifs.
  • En 2010 le documentaire « Que sait-on vraiment de la réalité » (what the Bleep de we know) est sorti et j’ai été fasciné par l’entrevue donné par Docteur Joe Dispenza. II est docteur en chiropratique de l’université Life d’Atlanta, et auteur de nombreux livres comme »Le placebo est vous ». Dans le documentaire il a parlé qu’au début de chaque journée il crée sa journée en pleine conscience. Selon lui, nos pensées ont un effet sur notre réalité, notre destinée et notre champ d’énergie.

    La gratitude a un impact positif dans le domaine cognitif


    Dr Dispenza et ses collègues ont démontré que la gratitude a également un impact positif dans le domaine cognitif.

    Les points suivants démontrent ce qu’ils ont appris de leurs études en observant des gens dans un état de gratitude :

  • « En regardant l’imagerie fonctionnel du cerveau de quelqu’un dans un état de GRATITUDE, ils ont constaté que son esprit subconscient et son corps marchent de concert, que son ressenti est en parfait adéquation avec ses pensées, que son corps subit un nouveau reconditionnement qui pourrait être important sur le plan de guérison ».
  • Les sens d’une personne peuvent influer sur l’état de sa santé de façon spectaculaire et rapide car chez lui il n’y a plus de barrière entre l’inconscient et le subconscient.
  • Les émotions sont chimiques, cependant les émotions élevées comme la GRATITUDE est une charge électrique.
  • Nos pensées ont un effet sur notre réalité, notre destinée et notre champ d’énergie.

  • La gratitude, une émotion élevée pourrait affecter notre réalité. Il pourrait affecter notre champ électromagnétique qui entoure notre corps. Notre champ électromagnétique est affecté par nos pensées et nos émotions. Ce que nous diffusons dans notre champ électromagnétique a une influence sur nos expériences quotidiennement et de notre destin.
  • Quand nous ressentons des hormones du stress, nous sommes en train de relâcher mille 2 cent produits chimiques.

  • Quand nous ressentons des hormones du stress, nous sommes en train de relâcher mille 2 cents produits chimiques, différents qui peuvent durer entre 90 secondes à 2 minutes. Ces produits chimiques déclenchent nos émotions impliquées dans le cycle du stress comme la colère, la peur…
  • En revanche, 10 minutes de gratitude relâchent 13 cents produits chimiques différents et ces produits chimiques aident à régénérer le corps.
  • La gratitude aide à ouvrir le champ énergétique de notre cœur.
  • Autres bienfaits de la gratitude :

    D’ailleurs, un rapport daté d’avril 2017 a exploré le lien entre l’expression de la gratitude et le bien-être psychologique et physique.
    • Pratiquer la gratitude aide à passer une nuit agréable, à dormir mieux. Être reconnaissant nous rend plus optimiste et cela a un effet calmant sur le système nerveux qui pourrait expliquer pourquoi nous dormons mieux. (Le journal de recherche psychosomatique vol 66, issue 1 jan 1999)

    Rester positif est important pour notre santé et notre esprit


    • La gratitude nous rend plus heureux et optimiste (Des recherches de l’université Northeastern situé au Boston aux États-Unis).
    • La gratitude favorise plus facilement la prise de décision : l’art d’être reconnaissant nous aide à être plus patient qui nous empêche de prendre de décisions hâtives (Des recherches de l’université Northeastern situé au Boston aux États-Unis).
    • Exercer à la gratitude améliore les relations humaines (étude publiée dans la revue de la Psychologie Sociale Théorique).
    • La gratitude a un effet positif sur la santé physique et psychique. Les personnes ont tendance à prendre plus de temps pour eux, ils prennent plus soin d’eux, ils mangent mieux, équilibré, pratiquent plus d’exercices, vont voir le médecin plus souvent (une étude publiée dans la revue de de personnalité et différences individuelles 2009).

    Ce n’est jamais trop tard de commencer à exercer la gratitude.

    Choisissons d’être plutôt un observateur de la vie,joyeux et confiante plutôt qu’un observateur soucieux, lourd et grave.

    {lang: 'fr'}
    This entry was posted in Changement, Comportement, Corps, Émotions and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.