CENTRE ÉNERGÉTIQUE ET LES MESSAGERS CHIMIQUES

Centre énergétique messagers chimiques

  • Au monde occident Alice Bailey (1880-1949) un écrivain Britannique, a été la première à associer les centres énergétiques-les CHAKRAS à des glandes endocrines particulières au système nerveux sympathique.
  • Le travail de Theophilius GIMBEL (1920-2004) un chercheur qui a travaillé dans le domaine de la COULEUR a noté que la position traditionnelle de CHAKRAS correspond aux positions et aux fonction des glandes endocrines et de plexus nerveux qui longe la colonne vertébrale.
  • Le système endocrinien est une partie complexe du corps humain qui n’est pas encore parfaitement compris.
  • Les glandes endocriniens forment un réseau de communication chimique – qui contrôlent un nombre de processus physiologique dans le corps.
  • Le système endocrinien désigne ensemble d’une dizaine de glandes répartis dans notre corps.
  • Lorsque les glandes sont stimulées les glandes endocrines produisent des molécules appelées hormones et les libèrent dans le système vasculaire. Les hormones sont des molécules et fonctionnent comme des véritables messagers chimiques . Les hormones sont secrétées en faible quantités dans le système vasculaire.
  • Elle sont transportées par le sang jusqu’aux cellules cibles.
  • Lorsque une hormone atteint une cellule cible, l’hormone se lie à un récepteur spécifique des cellules ce qui déclenche un processus physiologique (comme la division cellulaire).
  • Les récepteurs hormonaux se trouvent soit à l’intérieur des cellules ou soit sur la surface.
  • La production de nombreuses hormones est contrôlée par deux petites structures situées à la base du cerveau l’hypothalamus et l’hypophyse. L’hypothalamus est composé de noyaux nerveux qui contrôle des fonctions vitales comme le sommeil.
  • L’hypothalamus contrôle aussi l’hypophyse, la principale glande productrice d’hormones. L’hypophyse sécrète à elles seules NEUF hormones différentes.
  • En fonction de sa nature, l’hormone induise soit l’activation ou soit l’inhibition des cellules cibles dont elle va modifier l’activité.
  • Le système endocrinien est composé de glandes qui ne sont pas dotées de canaux et d’autres structures semblables.


    CENTRE ÉNERGÉTIQUE HORMONE -les effets sur le corps
    Centre énergétique COCCYGIEN, la racine.
  • II n’y a pas de glande associé avec la racine.
  • Sur le plan énergétique Le centre énergétique RACINE a un rapport avec la colonne vertébrale et le système osseux.
  • Centre énergétique SACRÉ le nombril.
  • Les glandes associées au centre énergétique sacré sont les gonades (ovaires et testicules).
  • Le développement des organes génitaux (ovaires et des testicules), le libido et la fertilité sont sous le contrôle des gonades.
  • Centre énergétique SOLAIRE PLEXUS.
  • Les glandes associées au CHAKRA énergétique solaire plexus sont le pancréas et les surrénales.
  • Les îlot de Langerhans sont des cellules pancréatiques spécialisés, ils secrètent l’INSULINE nécessaire au métabolisme du sucre.
  • Le pancréas secrété l’hormone glucagon qui stimule la transformation du glycogène (du foie) en glucose.
  • Le système nerveux, le tube digestif, le foie, les intestins et l’estomac sont sous le contrôle du pancréas.
  • Le détoxification de l’organisme, le métabolisme de la graisse et du cholestérol sont sous le contrôle des surrénales.
  • Les surrénales régularisent la réaction du corps au stress (production de l’hormone, l’adrénaline par les surrénales, équilibrant le système immunitaire et le métabolisme).
  • Les glandes surrénales fabriquent l’hormone le cortisol (l’hormone du stress surtout en excès).
  • La sécrétion du cortisol suit un rythme fixe sur 24 heures (rythme circadien), tôt le matin (entre 6h et 8h) sa production est plus élevée plus elle décroit progressivement jusqu’au soir où sa sécrétion est minimale
  • Le cortisol joue un rôle essentiel dans l’équilibre du glucose sanguin.
  • Il participe activement à la production d’énergie en transformant les réserves de graisse et de protéines en sucres, (important surtout si vous devez de vous enfuir à toutes jambes). 🙂
  • Il joue un rôle d’anti-inflammatoire et participe à la régulation du sommeil.
  • Centre énergétique CŒUR.
  • La glande associé au centre énergétique cœur est le thymus.
  • Le thymus joue un rôle important dans le développement du système immunitaire au cours des premières années de vie.
  • L’évolution de la croissance et de la puberté sont sous le contrôle du thymus.
  • Centre énergétique LARYNGÉ.
  • La glande associé au centre énergétique laryngé est le thyroïde
  • Le thyroïde est une petite glande situé dans le cou.
  • Le métabolisme, la croissance et la calcémie sont sous le contrôle du thyroïde.
  • Le thyroïde secrète l’hormone la thyroxine
  • Centre énergétique FRONTAL.
  • La glande associé est la pituitaire ou l’hypophyse qui est considérée comme le premier violine ou la  » grande maîtresse » du corps.
  • Elle est une petite glande de la taille d’un petit pois, située à la base du cerveau, derrière la racine du nez.
  • Elle secrète une dizaine d’hormones différentes, certaines d’entre elles agissent sur d’autres glandes endocrinien comme les surrénales et la thyroïde.
  • Elle agit sur les muscles et elle stocke des hormones de l’hypothalamus.
  • Centre énergétique CORONAL, Cortex.
  • La glande associée est l’épiphyse ou la pinéale parce qu’elle a la forme d’une pomme du pin.
  • On la désigne parfois comme la troisième œil atrophié. Elle est située entre les deux hémisphères cérébraux attaché au troisième ventricule derrière les yeux.
  • L’évolution de la croissance et de la puberté sont également sous le contrôle de la glande pinéale.
  • Des études ont montré que l’épiphyse est photosensible (sensible à la lumière).
  • Dans la mythologie védique du yoga la glande pinéale est associé parfois au CHAKRA Anja (ou 3e œil) ou parfois au Sahasrara ou CHAKRA de la couronne, situé au sommet de la crâne.
  • L’épiphyse secrète une hormone, la mélatonine (souvent dénommé hormone du SOMMEIL) qui contribue à la régularisation du sommeil. La mélatonine est un dérivé de la sérotonine qui est secrétée par les tissus nerveux. La sérotonine est dénommée hormone du PLAISIR, ou du BONHEUR ou du BIEN-ETRE. Elle est aussi dénommé « l’hormone de la satiété« . Seulement entre 2-5 % de la sérotonine est sécrétée par le cerveau (le TRONC CEREBRALE) La sérotonine est sécrétée par les cellules S de l’intestin.
  • Lorsque la lumière diminue la sérotonine est convertie en mélatonine ( c’est la raison pour laquelle il est important de dormir dans une pièce bien sombre si vous voulez passer une bonne nuit du sommeil.
  • La mélatonine se trouve dans les noix et dans une moindre quantité dans le mais, les tomates et les pommes de terre
  • La dépression saisonnière (S.A.D) réagit bien à la luminothérapie qui élève les taux de sérotonine. Les études ont montré que le soleil provoque le cerveau de produire la sérotonine.
  • Les troubles du sommeil, la relaxation, les régulations des humeurs, l’appétit, l’anxiété, la dépression, les migraines, les maux de tête sont tous affectés par le taux de sérotonine.
  • Les aliments qui contiennent le plus de sérotonine (ou plutôt le tryptophane-un acide aminé) comprennent les aliments riche en vitamine B, légumes à feuilles verts (les sucres lents tel que le pain, le riz, les pâtes et les céréales), maïs, œufs, légumes secs, noix, pois, graines de sésame, de tournesol…Au soir favorise un repas riche en glucides et faible en protéines si vous voulez passer une bonne nuit de sommeil.
  • Les hormones de l’hypophyse

    {lang: 'fr'}

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *