LE PÉRINÉE

Le plancher pelvien

  • Cela représente une zone musculaire interne (profonde) située entre le pubis et le bassin, c’est comparé souvent à un hamac, un support intérieur.
  • Périnée -comme un hamac intérieur

  • Son rôle est très important surtout pour les femmes puisqu’il contrôle le flux de l’urine, assure le maintien des organes à l’intérieur du corps et assure le contrôle des différents orifices de cette zone. Cela permet également le maintien d’une bonne posture et participe aux différents mouvements du corps.
  • Parler du périnée n’est plus un sujet tabou contrairement à mon époque. Cependant souvent il est trop tard de se rendre compte du damage que nous le faisons subir.  En rentrant trop le ventre constamment (la respiration inverse) vous exercez une pression considérable sur vos organes internes.  Si ces liens sont trop lâches, les conséquences peuvent être très gênantes (pertes urinaires, voire descente d’organes -PROLAPSUS). 
  • Un périnée musclé empêche d’uriner involontairement et mieux, il évite toutes les FUITES qui se produisent quand l’on tousse, éternue ou lorsqu’on provoque une secousse à son corps. Il faut savoir « verrouiller » le périnée lors de toux, d’éternuements ou de secousse à son corps.
  • II est le muscle que nous employons pour RETENIR la flatulence.
  • II aide à nous procurer du PLAISIR lors de rapports sexuels.
  • À plus long terme un périnée entretenu peut aussi empêcher une descente d’organes que les médecins appellent « prolapsus » et qui est très handicapant.
  • C’est très important, surtout quand on sait qu’avec L’ÂGE, la situation EMPIRE et que plus l’on attend, plus ce sera plus difficile à soigner.
  • Enfin, évitez le fameux « stop pipi » si souvent utilisé, qui est aujourd’hui proscrit parce qu’il favorise les infections urinaire.

  • Comment trouver-le périnée

  • Placez-vous debout ou allongée sur le dos, les bras le long du corps, votre tête dans le prolongement du corps et les épaules sont abaissées. Imaginez-vous que votre périnée est représenté par un ascenseur dont le premier étage se trouve au niveau des organes génitaux (pas le sphincter) et que le dixième étage se trouve au niveau de votre nombril). Faites remonter votre périnée jusqu’au 5ème étage dans la direction de votre nombril. Vous devez sentir votre ventre rentrer légèrement mais aussi la zone la plus basse de votre corps (les génitaux) se soulevent (imaginez que vous êtes assise et vous avez besoin de se les soulever d’une chaise).

  • Lorsque vous êtes en position allongée sur le dos, avec les génoux fléchis, vérifiez que votre dos est bien placé et que votre muscle transverse du périnée est suffisamment engagé et imaginez qu’un filet d’eau coule entre le sol et votre dos. Pour obtenir la bonne position, écrasez le bas du dos en serrant le bas du ventre et en imaginant que vous bloquez ainsi le passage de l’eau. Lorsqu’on rentre le ventre il est également important de souffler (faites sortir l’air) par la bouche, le diaphragme qui chasse l’air augmente le volume de l’air disponible dans l’abdomen. Cela réduit la pression sur le périnée. L’abdomen est comme un ballon gonflable.


  • EXERCICES POUR RENFORCER LE PÉRINÉE.

    {lang: 'fr'}

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *