GRAISSES VÉGÉTALES: HUILES

Visible ou caché dans les aliments

GRAISSE EFFETS SOURCE
BEURRE
  • Les français sont les plus gros consommateurs de beurre en Europe.
  • II contient des gras saturés (60% à 65%) et insaturés (35% à 40 %).
  • Préférez plutôt le beurre (la graisse) le matin que plus tard dans l’après-midi parce que le foie est reposé et peut accueillir et éliminer la graisse facilement.
  • Deux cuillères à café de beurre représentent une source de vitamine A.
  • Le beurre supporte mal la cuisson, chauffé à haute température il produit les toxines et il devient une substance cancérigène lorsqu’il est brûlé dans une poêle.
  • On le retrouve dans les gâteaux, du pain, les biscuits,les pâtisseries.
    Le Beurre ou la Margarine ?
  • Les deux contiennent la même quantité de lipides.
  • Le beurre contient du cholestérol ( 250mg pour 100mg) et la margarine non-hydrogénée ne contient aucune trace de cholestérol selon la campagne marketing de margarine. D’une formation initiale en biologie j’ai du mal à accepter ce fait.
  • La margarine hydrogénée (qui augmente les risques de maladies cardio-vasculaires) contient de gras saturés (20%) et insaturés.
  • Le beurre contient des gras saturés (60% à 65%) et insaturés (35% à 40 %).
  • La margarine hydrogénée contient des acides gras dit « TRANS » (durs) souvent appelés « mauvaises graisses ». C’est le processus de transformation l’hydrogénation partielle) de l’huile (liquide) pour devenir margarine (solide) qui rendent le produit final « mauvais » pour la santé. Une partie de bons gras (mono et poly saturés) est transformée en mauvais gras (gras INsaturés) qui provoque l’apparition de gras trans (très mauvais pour le coeur).
  • La margarine peut contenir des huiles saturées comme de palme ou de coco (augmentent le risque de maladies cardio vasculaires) qui sont mauvaises pour la santé.
  • La margarine supporte mieux la cuisson que le beurre et produit moins des toxines cancérigènes.
  • Le beurre est un produit naturel et la fabrication de la margarine n’est pas un processus naturel.
  • Le goût de la margarine laisse beaucoup à désirer.
  • Offerte sous plusieurs compositions (huile d’olive, hydrogénée ou non hydrogénée.
  • GRAS
  • Les bons: les gras insaturés (mono-insaturés et poly-insaturés).
  • Les mauvais : les gras saturés
  • Dangereux pour la santé les gras trans. Les gras trans font grimper les taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) comme les gras saturés mais ils font aussi BAISSER les taux de cholestérol HDL (le bon cholestérol). qui constitue un risque lié au maladie du cœur.
  • Les gras insaturés :avocats, les huiles végétales, les noix et les graines, les poissons.
  • Le gras saturé : la viande, l’huile de coco, de palme et de palmiste, les produits laitiers, le saindoux.
  • Les gras trans : les margarines durs, les aliments commerciaux frits, les produits de boulangerie, gâteaux, biscuits, croissants, pâtisseries.
  • HUILES HYDROGÉNÉES. L’HUILE DE PALME
  • C’est le must de LA MALBOUFFE : de l’huile de palme ou de maïs solidifiée par injection d’hydrogène pour rendre plus croustillants.
  • 1 produit sur 3 en contient.
  • Nous en avalons en moyenne 2,7 grammes par jour, alors que la consommation quotidienne d’un seul gramme peut faire grimper de 20 % le risque de maladies cardiovasculaires en raison de la quantité de mauvais gras (acides gras saturés ) qu’elles contiennent et qui s’attaquent aux artères, elles bloquent les artères.
  • Elles font grimper le taux de cholestérol dans le sang.
  • Les huiles dites « partiellement hydrogénées » favoriseraient aussi l’apparition des cancers du sein et de la prostate.
  • D’ailleurs, au Danemark, l’industrie alimentaire n’a plus le droit de les utiliser. A bannir de votre chariot.
  • L’huile de noix de coco, les acides gras principalement se trouvent dans les biscuits, les frites industrielles, les chips, les cornets de glace, les barres de céréales, la pâte à pizza, les viennoiseries, les pâtes à tartiner.
  • Les huiles hydrogénées (huile de palme), nous en trouvons dans les tablettes de chocolat, les sauces préparées, les pains industriels, les biscottes, les cornets de glace, , certaines margarines, les mayonnaises, les biscuits apéritifs et même dans certains produits « bio ».
  • L’agroalimentaire en raffole parce que l’huile de palme a un goût neutre et qu’elle n’est pas chère.
  • Sa présence se devine aussi sur l’étiquette derrière l’intitulé « acides gras saturés », « matière graisse végétale » ou « MGV ».
  • L’HUILE D’OLIVE
  • II est préférable de limiter les apports en beurre et crème (en raison de leur teneur en graisses saturée).
  • Utilisez-le sur la tartine au lieu du beurre.
  • Tous les produits d’origine végétale, n’apportent pas de cholestérol.
  • De toutes les huiles, l’huile d’olive est celle qui confère le plus la sensation de satiété. Deux chercheurs (Dr. Peter Schieberle et un chercheur viennois), attribuent cet effet à une concentration plus élevée de sérotonine l’hormone de la satiété. (Ref : le Point 21 mars 2013)
  • Huile d’olive. Source de lipide 100g:100g.
    OMÉGA 3 (acides gras essentiels) et OMÉGA 6 (considéré comme le mauvais gras)
  • Le corps ne sait pas fabriquer l’oméga 3.
  • Nous avons besoin d’entre 2-3 cuillère de soupe par jour.
  • Mieux mélanger l’huile de Colza (oméga 3) avec l’huile d’olive (oméga 3)50:50.
  • Le cerveau contient 60% d‘acides gras dont 14% sont des oméga 3.
  • Le gras est important pour la mémoire, il a des effets anti-inflammatoire, il agit contre la prévention des maladies cardiovasculaires. Le gras est important pour les hormones, le fonctionnement des cellules du corps et il agit contre le stress ;’l’anxiété et la dépression saisonnière.
  • L’oméga 3 est notamment présent dans l’huile de colza, de noix, du lin, et du poisson gras.
  • Il favorise la sécrétion d’une hormone (l’adinopectine) qui permet de diminuer le taux d’insuline. Moins d’insuline c’est moins de stockage dans les cellules graisseuse.
  • {lang: 'fr'}

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *