FAIRE LE DEUIL

LE PROCESSUS DE DEUIL DANS LE TRAVAIL ET DANS LA VIE

roserougeunique

Le processus de deuil comprennent six étapes: le choc, le déni, la révolte, le marchandage et l’acceptation et l’ordre qui sont parfois intervertis. Nous faisons le « petit deuil » tous les jours dans notre vie quotidienne, cela n’est que réservé aux grandes étapes de la vie comme la mort d’un être cher, le divorce, le licenciement ou le déménagement.

Faire le deuil est nécessaire lorsqu’un changement, une perte se produit dans notre vie. Cela pourrait impliquer, l’éloignement d’amis proches, le changement d’un rapport entre mère fille; père fils; de changement de tâches, la fin d’un stage; la perte de liberté ou la fin des vacances. Ce processus est nécessaire et devrait être respecté. Dans les grandes étapes de la vie, s’elles ne sont pas bien vécues, cela pourrait mener à la dépression à long terme ou à des problèmes psychosomatiques.

La personne a besoin d’espace et de temps. Utilise des phrases courtes comme : c’est la fin! Je ne veux plus te revoir. CHOC
La personne essaie de banaliser la situation Il y a des situations pire. C’est une blague. Ce n’est pas vrai. Elle refuse de voir la réalité telle qu’elle est. Elle comporte comme si de rien n’était. Tout est OK.. Je vais bien. Elle rit pour cacher son malaise DENI
La personne pourrait être agressive, en colère contre son entourage ou contre lui-même, c’est une période difficile. Elle ressent la culpabilité. C’est une période de questionnement. REVOLTE
La personne essaie de trouver une solution temporaire et éphémère. Si je changeais il pourrait revenir. Je ferais n’importe quoi pour que tu reviennes. Si je faisais… cela je pourrais. Vous commencez à faire des prières. Vous faites la promesse de vous changer. MARCHANDAGE
C’est une période douloureuse, d’injustice, des larmes, sans espoir, une sensation d’impuissante. C’est foutu, je ne m’en sortirai jamais. DEPRESSION passagère (normalement).
La personne prend conscience qu’elle doit assumer ce changement; atteindre un équilibre émotionnel, l’acceptation de la situation, elle retrouve la foie dans la vie. Elle sort du tunnel du désespoir et reprend le goût à la vie. Peut-être trouvera-t-elle un nouveau partenaire, un nouveau travail. ACCEPTATION RECONSTRUCTION
{lang: 'fr'}

One Response to FAIRE LE DEUIL

  1. Martine says:

    Bonjour Elaine
    Ma gentille Praticienne, j’ai des cours avec vous, vous êtes une personne qui apporte tout pour nous aider, et je suis en ce moment dans le deuil, et combien ça m’aide vos mots pour mes maux, vous avez de la patience, et je vous trouve EXTRAORDINAIRE, de bonté, de nous apporter une SERENITE.
    Merci ELAINE, je suis contente de vous avoir trouvé sur votre site. Pour moi qui travaille avec vous QUE DU BONHEUR, merci ELAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *