II NE FAUT JUGER POINT DES GENS SUR L’APPARENCE (Jean de la Fontaine)

L’être humain est insatiable, il n’est jamais content contrairement à un animal qui mange à sa faim. Ça c’est notre dharma, selon la philosophie du yoga. Le dharma est les valeurs innées que nous devons privilégier dans notre vie ce vers quoi nous devons aller par être en adéquation avec notre âme. Ce pourrait être par exemple ce pourrait être les valeurs du cœur, de la tolérance, de la justesse, de l’honnêteté, de la conscience, de l’environnement. Aujourd’hui notre société est constamment à la recherche d’une solution rapide de l’extérieur. II cherche les solutions miracles plutôt que de chercher à l’intérieur où toutes les réponses se trouvent. Pourquoi notre vrai intérieur nous fait peur? De quoi exactement avons-nous peur?

jugerapparences

L’autre soir avant de me coucher j’ai vu un aperçu d’émission sur le relooking qui m’a attristé. Une jeune femme a décidé d’aller voir une consultante de relooking pour changer son image, sa figure vue de l’extérieur par le public afin d’avoir confiance en elle. Elle portait des vêtements colorés et fleuris. Lorsque cette consultante l’a vue elle a bien rigolé. Ensuite une journaliste a demandé l’avis de public sur elle, avant qu’elle fasse son relooking. II y a eu des phrases comme «  cela ne se passe pas » « elle a l’air d’un clown »……

Qui sont ces gens qui se croient supérieur aux autres? Ces gens qui s’habillent en noir et qui ne prennent aucun risque vestimentaire afin de ne pas être repérés. Des gens qui ont peur de l’originalité peut-être! Ils portent des couleurs de l’anonymat et du pessimisme. De quel droit avait-elle, cette consultante de rire aux autres? Ces gens profitent de la vulnérabilité de leur public afin de gagner leur vie.

Cette émission m’a fait penser à un incident dont j’ai été témoin en Angleterre à l’âge de 15 ans et m’a marquée pendant longtemps. Je me souviens lorsque’ une jeune fille habillée avec des couleurs fluorescentes et assorties est descendue du bus ,des écoliers au dernier étage du bus ont mis leur tête dehors et ils ont commencé à crier à cette jeune fille, de lui lancer des insultes de la traiter de tous les noms « idiote « et de lui jeter des objets. Cette fille a éclatée en sanglots. J’imagine qu’elle a été traumatisée par cet évènement, c’est le moins qu’on puisse dire. L’un de ces exemples où la société juge les personnes par leurs apparences.

J’ai parlé récemment à un jeune garçon intelligent, en terminale qui a eu des bonnes notes tout au long de l’année. Ce garçon est le seul garçon dans son école à avoir des cheveux longs. Aujourd’hui il cherche à comprendre pourquoi il a reçu une mauvaise note pour son bac/son épreuve de français. Après l’épreuve, il était convaincu qu’il avait réussi. Cependant ce garçon a découvert qu’il a reçu un mauvaise note. Pendant son oral de français l’examinateur a fait une remarque désobligeante concernant son apparence. Bien sûr nous n’étions pas là et il se peut qu’il ait du mal à accepter son échec. Cependant ce garçon pense qu’il a été pénalisé par cet examinateur pour son apparence. Nous ne saurons jamais la vérité cependant la possibilité qu’il ait été jugé par ses apparences plutôt que ces capacités linguistiques, existe. Nos enseignants devraient être des modèles exemplaires pour notre jeune génération.

C’est inacceptable que notre société continue à attribuer plus de valeur à notre apparence extérieure. C’est superficiel. Ces émissions sont nocives pour notre société. Cela nous fait croire que ces sortes d’ émissions sont là pour régler des difficultés importantes et que notre malheur pourrait être réglé par un changement de garde robe plutôt que faire un travail sur soi et de comprendre pourquoi on n’arrive pas à faire confiance au MOI, à notre être profond. Les gens sont-ils vraiment si crédules et naïfs?

II nous faut une nouvelle prise de conscience. Qu’est-ce que ces émissions cherchent, de nous aider, ou améliorer leurs chiffres de l’audience? Est-ce que nous croyons vraiment que ces émissions se soucient de notre détresse intérieure, de notre souffrance ? Nous avons besoin de montrer à notre génération d’être plus tolérant, d’accepter ces différences, ça fait partie de la richesse de notre société. Ce n’est pas important si vous portez du bleu et du rouge c’est plus important que vous vous sentez bien dans votre peau, que vous vous acceptez tels que vous êtes. Ces gens qui y réussissent sont les gens les plus équilibrés et les plus heureux que je connais. Ils rayonnent de l’intérieur vers leur extérieur!

Le relooking seul est une mesure passagère. C’est possible que cette femme va se sentir bien pendant un moment mais de par mes expériences cet nouvel élan à sa confiance était ‘provisoire’. II suffira d’une » rafale de vent » pour qu’elle se sente fragilisé et qu’elle revienne à la case de départ. Nous ne sommes pas des murs , si un défaut existe nous pourrions nous couvrir avec une couche de peinture ou changer de garde robe. Notre âme est bien plus intelligente que cela. Elle veut être entendue et comprise. Nous pourriez la faire taire avec autant de couches de peintures que nous voulons mais elle va toujours trouver un moyen de transpercer nos couches superficielles afin que nous l’écoutiez. Le changement et la confiance en soi viennent de l’intérieur.
La confiance en soi, vient d’une osmose, une harmonie entre notre être intérieur et notre être extérieur.

Qu’est-ce que vous empêche de faire un travail sur vous, la peur que vous allez découvrir que vous ne vous connaissez pas vraiment!

{lang: 'fr'}
This entry was posted in Changement, Comportement, Corps, Jeunes and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.