S’ANCRER DANS LE MOMENT PRÉSENT

Cette période est difficile pour le moral.

Je trouve toujours la période de la mi-octobre jusqu’à fin février difficile pour le moral. Le soleil se retire, le froid s’installe, les feuilles tombent, le vent, la pluie nous apportent son lot de rigueur de la saison froide, tout se transforme dans la nature. Peut-être que c’est aussi un petit clin d’œil de la nature, à nous transformer de l’intérieur, et à suivre le même cours de changement.

L’ombre nous attend devant notre porte!


C’est une période où l’ombre nous attend devant notre porte. Est-ce que nous allons l’accueillir ? Nous nous retrouvons face à nous-même ; nous sommes incités à retourner le regard vers l’intérieur de nous-même, à faire face à notre côté obscur ou nos peurs pour mieux les accepter. Une transformation intérieure qui peut se développer au fil des mois pour aller vers le renouveau au printemps.

Ça pourrait être une période difficile. Nous sommes davantage dans la nostalgie, parfois nous avons une difficulté à laisser une situation, une relation dans le passé, parfois nous sommes tellement transportées par nos pensées, submergés par nos peurs, que cela nous empêche d’être ancré dans l’instant présent, Ou il se peut que nous perdions pied avec la réalité, dépassés par les évènements extérieurs.

Lorsqu’un bateau oscille en raison d’un changement du vent ou de courant il faut jeter l’ancré afin que le bateau ne dérive pas et qu’il soit en sécurité


C’est pendant ces moments-là qu’il est très important de nous ancrer, de nous enraciner, de nous connecter à l’énergie de la terre.
L’ancrage est une technique qui nous aide à retrouver la stabilité, et à ne pas trop dévier dans l’espace. II nous donne des appuis solides. L’ancrage nous permet d’être connecté à la matière, à notre corps. Entre ancré c’est être présent ici et maintenant. L’ancrage nous aide à tenir le cap de faire face à la réalité.

Un arbre sans racines est fragile, vulnérable aux éléments extérieurs. Les racines d’un arbre sont indispensables pour sa survie.

Certaines activités ont le pouvoir de l’aider à s’ancrer. Elles nous redonnent corps.

Je vous propose des solutions simples, facile à mettre en œuvre.

  • Respirer en pleine conscience
  • Marcher pieds nus chez soi ou dans la pelouse ou sur le sable (plus facile en été bien sûr) pour garder le contact physique avec le sol.
  • Jardiner, cultiver la terre ; mettre ses mains au contact de la terre ou de l’herbe.
  • Se promener dans la nature/ passer du temps dehors.
  • Osez-vous !

  • Toucher un arbre
  • Trépigner.
  • Faire le ménage, dépoussière une pièce, passer l’aspirateur, repasser.
  • Tricoter, coudre ou travaux d’aiguille.
  • Manger les aliments de saison.
  • Inviter des amis.
  • Faire du bricolage.
  • Faire des visualisations (imaginez des racines qui poussent de tes pieds et s’ancrent dans le sol).
  • muladhara yantra rouge

    Le chakra racine, symbole de l’ancrage.

  • Visualiser le chakra racine . Si vous pratiquez le yoga, vous pouvez visualiser ou méditer sur 1er chakra, le chakra-racine symbolise l’ancrage. La visualisation pourrait vous aider à rester ancré dans vos fondations, d’être présent à votre corps, à vous-même.
  • De se faire masser, c’est très sécurisant et ressourçant.
  • Pratiquer des automassages
  • Pratiquer le qi gong le tai chi.

  • ESSAYEZ LE JEU 5-4-3-2-1 POUR VOUS APAISER
    Cet exercice de base consiste à utiliser vos 5 sens pour apaiser : voir, entendre, sentir, toucher et goûter.

  • Nommez 5 choses que vous pouvez VOIR : images, objets (du quotidien ou d’art) des étoiles (si vous êtes dehors).
  • Nommez 4 choses que vous pouvez TOUCHER : du tissu, des pierres, des mains, des animaux domestiques, une couverture douce, les pieds sur le sol, la chaise sur le dos, etc.
  • Nommez 3 choses que vous pouvez ENTENDRE : votre respiration, votre chanson préférée, les sons de la nature, les coups de doigts sur le clavier etc.
  • Nommez 2 choses que vous pouvez SENTIR : une bougie ou une lotion parfumée, des arômes alimentaires, du savon, etc.
  • Nommez 1 chose que vous pouvez GOÛTER : aliments salés, sucrés, aigres, moelleux, etc.
  • {lang: 'fr'}
    This entry was posted in Changement, Corps, Émotions and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.