LA PHYTOTHÉRAPIE (les plantes) POUR LA MÉNOPAUSE

II fait chaud ici

Toutes les femmes savent que la ménopause n’est pas une maladie mais plutôt un passage physiologique, un passage important dans la vie d’une femme. Les symptômes les plus courants sont la prise du poids, les bouffées de chaleur, l’ostéoporose (liée à des chutes hormonales), l’insomnie et la sècheresse vaginale.

La phytothérapie propose des plantes qui peuvent nous accompagner pendant la ménopause pour mieux tolérer ce cap. Avant d’acheter ces plantes l’idéal serait de consulter un phytothérapeute pour les contre-indications. L’herboristerie pourrait vous renseigner également.

 

LES PHYTO- ŒSTROGÈNES
Les plantes qu’il faut favoriser sont les plantes qui contiennent les phyto- œstrogènes, des substances naturelles, efficaces contre les désagréments liés à la ménopause. Les phyto-estrogènes sont des molécules d’origine végétale qui ont la capacité de provoquer des effets œstrogéniques, (agissant comme les œstrogènes) ou anti-œstrogéniques (bloquant les effets des œstrogènes). Elles stimulent nos glandes endocrines afin d’augmenter leur production d’ hormones. Comme les hormones, les phyto-estrogènes agissent comme les œstrogènes sans être vraiment des hormones : l’une des prouesses de la nature.

En cas de cancer du sein hormono-dépendant, il est déconseillé de consommer les plantes phyto-œstrogènes comme le soja, la sauge, le trèfle rouge et le houblon. Mieux vaut favoriser les plantes drainantes plutôt que des plantes à vertus hormonales.

La complexité du soja par rapport au cancer du sein provient du fait que les aliments à base de soja contiennent deux principaux phyto-œstrogènes ou isoflavones : génistéine et daidzéine qui réagissent avec le récepteur des œstrogènes.

Faites-vous du bien

QUELQUES CONSIGNES POUR UTILISER LES TISANES

  • II faut boire beaucoup au moins une litre par jour pendant 21 jours/3 semaines pour la plupart des plantes.
  • Laissez infuser la tisane pendant 10 minutes avant de la boire

.

POUR UN ÉTAT ANXIEUX
Les plantes suivantes peuvent s’avérer utiles :

    • PASSIFLORE (Passiflora incarnata)

Passiflore

  • aide à retrouver la détente, le calme et l’apaisement. Utile contre l’agitation anxieuse.
    • VALÉRIANE (Valeriana officinalis)

La valériane

  • utile contre la rumination, l’insomnie
    • SAFRAN (Crocus sativ)

Safran quelle jolie fleur

  • Efficace pour les troubles de l’humeur de la ménopause, et l’émotivité.
    aide l’état dépressif lié à la ménopause

POUR UNE FEMME EN VOIE d’ÊTRE MÉNOPAUSÉE

LE MÉLILOT (méli signifie miel) (Melilotus officinalis)

Mélilot

      Recommandé pendant la phase

péri-ménopause

      (préménopause)

TISANE : Bon à savoir un bon mélange mélilot et aubépine (sédatif + calmant) a une action circulatoire et vascularisante

      – a une action drainante –un bon tonique veineux.

– efficace pour diminuer les bouffées de chaleur et les migraines congestives associées.

– pas contre-indiqué pour le cancer du sein. Son action est bien vasculaire et n’est pas hormonale.

– est contre-indiqué chez les sujets HÉMOPHILES car la plante possède une vertu anticoagulante, naturelle qui s’appelle coumarine. Il faudra prévenir le médecin au cas où l’on prendrait d’autres médicaments contenant de l’anticoagulant.

LES PLANTES À ACTIVITÉ œSTROGÉNIQUE

  • LA SAUGE (Salvia officinalis)

    La sauge

      La sauge produite des phyto-œstrogènes, c’est-à-dire des œstrogènes végétaux ; ceux ci peuvent atténuer la baisse des œstrogènes liée à la ménopause. et donc diminuer les bouffées de chaleur provoquées par la ménopause».

La plante est également un puissant antiseptique qui contient de l’acide ursolique, dont l’action astringente et antiseptique régule la transpiration.

      – est contre-indiquée chez les femmes à qui on vient de découvrir un cancer du sein.

– Déconseillée aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes, et épileptiques.

LE SOJA (Glycine Max)

Une plante legumineuse

Le soja est une légumineuse qui contient des phyto-œstrogènes,
Ces molécules ressemblent beaucoup à l’œstradiol, une des hormones sexuelles féminines.

      Le soja (isoflavones) peut améliorer les troubles de la ménopause par son effet analogue à celui de l’ œstrogène et de la progestérone.

II atténue les bouffées de chaleur.

II est aussi utilisé pour la peau sèche sous forme d’huile de soja/ sous forme de crème/ pommade ou gélule.

      – ne faut pas dépasser 1 mg par kg de poids corporel et par jour d’isoflavone soit 60 mg par jour pour une personne de 60 kg

– contient du Génistéine (un des isoflavones antioxydants du soja)

– est contre-indiqué chez les femmes à qui on vient de découvrir un cancer du sein.

LE HOUBLON en infusion (Humulus lupulus)

Le Hublon

      – a un effet œstrogénique c’est à dire qu’il favorise la production des oestrogènes par le corps.

– est idéal contre les soucis de la ménopause- – agit contre les bouffés de chaleur.
– aide à lutter contre les insomnies et l’anxiété

    – est contre-indiqué chez les femmes à qui on vient de découvrir un cancer du sein.
LE TRÈFLE ROUGE (trifolium pratense)

Le trèfle rouge une jolie fleur rose

      -a un effet œstrogénique

– idéal contre les soucis de la ménopause comme
les bouffées de chaleur

      – est contre-indiqué chez les femmes à qui on vient de découvrir

un cancer du sein.

LA BALLOTE NOIRE (Ballota nigra)

La ballote noire

      – efficace sur les réveils nocturnes avec bouffées de chaleur.

– efficace contre l’anxiété, l’irritabilité de la ménopause

      – très utile en cas de tension nerveuse liée à la ménopause grâce à son action spasmolytique
      – a un effet anti spasmodique
      – apaisante
    – sédative

Pour la sècheresse vaginale vous pouvez vous masser délicatement avec de l’huile végétale, l’huile de noyau d’abricot.

PLANTES AVEC DES EFFETS DRAINANTS/CIRCULATOIRES : troubles de la ménopause liés à la circulation veineuse.
II est possible de revasculariser les tissus avec les plantes drainantes.

II n’existe pas vraiment de plantes pour vous aider à perdre du poids ; cependant des plantes qui favorisent la circulation avec des effets drainants peuvent s’avérer utiles.

LA REINE DES PRÈS
(Filipendula ulmaria)

La fleur-la reine

      – Plante drainante/circulatoire

– favorise l’élimination de la cellulite. Elle favorise la circulation en nettoyant l’organisme.
Bon à savoir
– est une copie chimique de l’acide acétylsalicylique (l’aspirine) présent dans ses fleurs.

– est réputée pour ses propriétés antalgiques puissantes et est efficace contre le rhumatisme, les douleurs articulaires, les tendinites, rhumatismes, les maux de tête…

CASSIS (Ribes nigrum)

Le cassis

– est une plante constituée de flavonoïdes, (des anti-oxydants).
– est indiqué pour soigner les troubles circulatoires de la ménopause.
LA VIGNE ROUGE (Vitis vinifera)

La vigne rouge

– plante conseillée dans les troubles circulatoires.
– est un tonique veineux et favorise le drainage lymphatique.
– recommandé pour lutter contre la cellulite

PLANTES EFFICACES POUR REDUIRE LE RISQUE D’OSTÉOPOROSE ou pour les femmes avec une faible densité osseuse.

L’ORTIE (Urtica)

L’ortie ça pique!

– plante très reminéralisante et alcalinisante, riche en calcium facilement assimilable

– aide à lutter contre l’ostéoporose

LA PRÈLE (Equisetum arvense)

La prêle, ressemble à la queue d’un cheval

– plante très reminéralisante
– très riche en silice, ce qui lui permet d’améliorer en même temps l’état du cartilage, des tendons et des ligaments

-aide à lutter contre l’ostéoporose

II existe d’autres sources de calcium comme les algues, les céréales complètes, le soja, les légumes secs, les légumes verts, les fruits. II faut cependant l’associer au phosphore qui en assure la fixation. Les aliments suivants contiennent du phosphore : les fromages, les graines, les fruits à coque, les œufs, les légumes secs, et le quinoa.

{lang: 'fr'}
This entry was posted in Corps, Émotions and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *