LA PÉRIODE DES EXAMENS, DES CONTRÔLES

La période des examens

La période des examens

Aujourd’hui les enfants et les adolescents commencent à subir de la pression très tôt dans leurs vies scolaires. II n’y a jamais eu autant de pression de « réussir » comme c’est le cas aujourd’hui. Le monde est « compétitif « « l’échec » n’est pas toléré, le succès est loin, l’objectif n’est pas atteint et l’horizon est maussade.

Un monde orienté sur les performances

Un monde orienté sur les performances


Le vocabulaire professionnel a bel et bien été adopté dans le milieu scolaire.
Les épreuves dans la vie

Les épreuves dans la vie

C’est la période des devoirs, des contrôles, des examens blancs parfois 4, 5, 6 7 en une semaine. Les esprits s’échauffent. Les élèves, les professeurs les parents s’emportent facilement. Les élèves hyperémotifs, exigeants avec une sensibilité à fleur de peau sont enclins à s’effondrer en larmes, ils se sentent près à craquer. Ils ont l’impression d’avoir mis un poids sur leurs épaules, que leur monde va s’écrouler. II est vrai que ce n’est pas une période facile.

 

L’autre soir juste avant de commencer mon cours j’ai remarqué que l’une de mes élèves a visiblement pleuré, son visage était rouge et ses yeux gonflés. Plus tard dans la soirée elle m’a confiée qu’elle a eu de mauvais résultats scolaires. Ses résultats, ses notes étaient importants pour elle, ils contribueraient à ses résultats, à ses bulletins trimestriels. Elle était véritablement déçue, bouleversé parce qu’elle a travaillé dur pour son contrôle.

Cet élève subissait beaucoup de pression mais cette fois-ci la pression venait d’elle et non pas de l’extérieur, c’est à dire de ses parents ou de ses professeurs. Pourquoi s’est-elle mis trop de pression, pourquoi a-t-elle placé la barre trop haut ?

II faut que nous apprenions tous à ne plus trop nous mettre la pression, de la réduire d’un cran. Facile à dire mais pas facile à faire !

Je lui ai expliqué que toutes ses expériences scolaires la préparent pour la vie professionnelle, la vie en famille plus tard. Si elle n’arrivait pas à trouver un moyen de gérer ce stress/pression maintenant elle aura beaucoup de difficulté à « survivre », « respirer » dans le milieu professionnel. Si elle avait du mal à prendre les rênes de sa vie émotionnelle aujourd’hui elle aurait de la difficulté plus tard pour des situations beaucoup plus importantes.

QUE FAIRE ?

respirer_profondément

ÇA FAIT DU BIEN

1) SOYEZ PRATIQUE PLUTÔT QU’ÉMOTIVE et RESPIRER
La première réaction à adopter lorsqu’on subit de la pression est de bien s’ancrer, sentir le sol sous nos pieds et de pratiquer une respiration bien ample et fluide afin de solliciter le cerveau RATIONNEL. C’est un moyen de calmer l’esprit et le corps et d’ avoir de la clarté dans ses pensées.

Lorsque nous sommes hyperémotifs nous sommes sous le contrôle du cerveau ÉMOTIONNEL. Nous avons besoin de retrouver le contrôle de notre cerveau rationnel durant ses situations. Le cerveau émotionnel est l’organe des émotions.

Les mauvais résultats scolaires ne sont pas la fin du monde même si votre cerveau émotionnel vous dicte autrement. II y a des choses pires. On aura juste besoin de suivre les actualités pour comprendre tout cela ☺

2) PRENDRE DE RECUL

Ce n'est jamais une situation facile

Ce n’est jamais une situation facile


Rater un examen ou un contrôle n’est pas si grave que d’avoir un frère, ou une sœur ou un parent malade ou de subir la mort d’un proche . Ce n’est pas aussi grave qu’un tremblement de terre, d’une guerre civile, d’un génocide, d’un accident d’avion, d’être un enfants soldat, ou d’être dans un coma…

3) ADOPTEZ UNE VUE D’ENSEMBLE
Lorsque nous pensons seulement à notre situation nous nous coupons du reste du monde, de nos proches de nos amis. On oublie de mettre LE TOUT en perspective.

Le monde est grand

Le monde est grand

Vous habitez dans votre maison dans une ville qui fait partie de 13 régions qui forment la carte de la France. La France fait partie de l’Europe l’un de 7 continents qui forment le monde.

Certes il existe votre situation actuelle mais vous n’êtes pas seule sur terre. Aujourd’hui nous sommes 7 milliards d’hommes sur la planète terre.
En France la population est environs 64,641,279 d’hommes dont plus de douze millions d’élèves fréquentent les écoles, collèges et lycées de la France.

Vous n’êtes pas le seul élève à avoir des mauvaises résultats et vous ne serez pas le dernier. Imaginez tous ces élèves en France et ailleurs dans le monde qui reçoivent des mauvais résultats scolaires comme vous. II y en a d’autres qui vivent la même situation que vous cependant ils réagissent différemment. Les mauvais résultats font partie de votre parcours de vie.

4) L’ÉCOLE L’UN DES CHAPITRES DANS VOTRE VIE, VOUS EN AUREZ D’AUTRES.

livre

L’école, le lycée, le collège et l’université n’est qu’un chapitre/une scène de votre vie. En quelques années vous allez bientôt tourner la page et recommencer un nouveau chapitre ou même « commencer un nouveau livre ».

En 5-10 ans vous allez repenser à vos années en éducation, et vous allez rire, Vous allez vous demandez pourquoi je me suis mis trop la pression, qu’est-ce qui me manquait , de la maturité, de la vue d’ensemble ? Pourquoi je m’en suis fait autant en effet il n’y avait pas de quoi m’inquiéter.

5) LES MAUVAIS RESULTATS ….LA VIE N’EST PAS FINIE
Pensez à tous ces entrepreneurs qui ont « réussi « dans la vie sans diplôme

Voici la preuve qu’on peut réussir autrement :
François Pinault, fils d’un exploitant forestier, troisième fortune française, a quitté le collège Saint Martin à Rennes à l’âge de 16 ans, sans même avoir le bac.

Sans Bac on peut toujours "réussir" dans la vie

Sans Bac on peut toujours « réussir » dans la vie


Yves Rocher, n’avait pas le bac quand il a créé sa société. Il a quitté l’école à 14 ans à la mort de son père pour aider sa mère à subvenir aux besoins de la famille.
Xavier Niel, fondateur de Free a juste son bac.
Jean-Claude Bourrelier, fondateur de Bricorama en 1975, a créé à 29 ans son premier magasin de bricolage sans aucun diplôme. Il est aujourd’hui à la tête d’un groupe de plus de 600 millions d’euros de CA.
Ingvar Kamprad –fondateur d’Ikea a quitté les bancs de l’école à 17 ans.
Winston Churchill – ancien premier ministre anglais a quitté St John’s collège Oxford sans diplôme.
Richard Branson – un entrepreneur anglais et milliardaire qui a quitté l’école à 16 ans
Abraham Lincoln – 16 ème Président des États-Unis n’est jamais allé au Collège.
Thomas Edison -Inventeur de la lampe électrique a étudié à la maison
Mark Twain – Un écrivain américain a quitté l’école en 1847

6) ADOPTEZ UNE ATTITUDE POSITIVE ET COMBATIVE PLUTÔT QU’UNE ATTITUDE CATASTROPHIQUE

II est important de dédramatiser les échecs, les déboires,
Si vous avez raté un examen/un contrôle vous pouvez le reprendre ou le rattraper sur un autre. Toute la vie ne se joue pas sur un examen.
Vous avez eu une bonne note, tant mieux
Vous avez un mauvais résultat tant pis vous allez rattraper sur un autre. La plupart des situations ne sont pas irréversibles.

Si vous avez « raté » vos études pour devenir médecin, vétérinaire, dentiste ou quelconque autre voie, il faut faire preuve de souplesse. Ce sera peut-être une chance de découvrir quelque chose à laquelle vous êtes vraiment doués.

7) FAITES PREUVE D’INDULGENCE

Se relever est divin

Se relever est divin


Un mauvais résultat scolaire et alors ? Vous avez fait de votre mieux, vous n’avez pas pu faire autrement. Soyez indulgent accordez- vous ce ‘mauvais résultat ». C’est un mauvais moment à passer, une situation passagère. Vous êtes un être humain pas un robot. Respirez tout va bien se passer. Demain sera un autre jour.

8) FAITES DU BÉNÉVOLAT

Ça pourrait vous aider à avoir une vue d'ensemble

Ça pourrait vous aider à avoir une vue d’ensemble


Je vous propose de le faire parce qu’ensuite vous allez entre en contact avec le monde extérieur, vous allez comprendre que le monde est plein de situations difficiles. Des gens qui vivent dans la solitude, d’autres qui ne peuvent pas voir, qui ne peuvent pas se déplacer librement sans l’aide, des orphelins, des enfants analphabètes. Vous allez voir votre monde autrement. Peut-être que vous allez vous rendez compte que vous avez une situation privilégiée. On ne sait pas ce que demain nous réserve. Un jour vous pouvez avoir un bon métier avec un bon salaire et très rapidement vous pouvez vous trouver à la rue. II y aura toujours des gens dans une pire situation que vous.

9) RESTER ZEN

Restez zen

Restez zen


Pour être vraiment zen il nécessaire d’adopter le principe du lâcher prise.
Tout le monde a des buts des envies, des souhaits, des rêves. il n’y a sûrement rien de mal à cela.
C’est naturel qu’on veuille accomplir des choses dans notre vie. Notre difficulté à nous est que nous devenons trop ACCROCHÉS aux résultats. Nous ne nous sentons plus libres, nous devenons prisonnier de nos résultats.

Par la suite lorsque nous n’obtenons pas les résultats que nous avons escompté, nous éprouvons des émotions terribles comme la déception, la tristesse, la colère, l’amertume, l’incompréhension.

Peut-être que nous n’avions pas envisagé que nous n’allions pas obtenir ce que nous avions souhaité.

Nous pouvons continuer à avoir des souhaits, des buts, des envies, des rêves mais nous avons besoin d’apprendre à être détachés des résultats. Si la fin ne nous est pas favorable ce n’est pas grave ce n’était pas le moment ce sera peut-être pour une autre fois. Nous pourrions réessayer ou nous pourrions peaufiner le but ou même l’abandonner complètement et choisir une autre direction. La liberté émotionnelle sera au rendez-vous.

Parfois nous avons révisé pour un contrôle et nous avons fait de notre mieux, nous nous sommes beaucoup investis. Cependant pour une raison quelconque nous n’avons pas eu les notes que nous avions souhaité.

Qui n'a pas échoué un contrôle ?

Qui n’a pas échoué un contrôle ?

Que faire ? II est important de lâcher prise de cette situation, de l’oublier, de la mettre derrière nous et d’avancer, d’aller de l’avant. Nous aurons surement une autre occasion d’attester de notre connaissance d’une matière.

Si nous nous entrainions à ne pas être dépendants de nos résultats ou le fruit de nos actions nous verrions que notre comportement et nos pensées vont changer et notre vie ne sera plus gouvernée par des émotions perturbantes. Nous éprouverions juste de la paix intérieur. Ayons confiance à la vie. Tout ce que nous arrive est juste.

10) METTRE À PROFIT VOS « ÉCHECS »

Attention risque de chute

Attention risque de chute


La vie est une grande école. De par de mes expériences nous sommes sur cette planète terre pour aimer et apprendre.

Nous faisons tous des erreurs, cependant le plus important est d’avoir la capacité de tirer les leçons de nos situations difficiles. C’est une grande qualité de sagesse et d’humilité.

{lang: 'fr'}
This entry was posted in Corps, Émotions, Jeunes and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *