GENTIL ET BIEN DANS LA PEAU

La gentillesse est naturelle chez les enfants

La gentillesse est naturelle chez les enfants

La question faut-il être gentil ou non a fait couler beaucoup d’encre. II existe plein de livres sur la matière. II existe même une Journée de la gentillesse en France chaque 13 novembre depuis 2009.

D’abord un peu sur l’origine du mot gentillesse. A l’origine, le «gentilis» signifiait en latin, le patricien, c’est-à-dire ce noble issu des 100 familles qui fondèrent Rome. Le christianisme inversera le sens de ce mot en désignant par gentil, celui qui ne croit pas en Dieu. (Réf philosophe Emmanuel Jaffelin). La gentillesse veut dire « noblesse de l’âme des sentiments.”

Une masque qui cache la souffrance

Une masque qui cache la souffrance

J’ai souvent rencontré des personnes qui croient que leur gentillesse est la source de leur souffrance. Heureusement, suite aux réflexions et une remise en question ces gens se rendent compte que leur croyance était erronée et c’est plutôt le fait qu’ils ne s’aiment pas assez. La gentillesse est souvent un masque pour cacher la souffrance d’une personne. Ces personnes compensent leur manque d’amour en étant gentilles avec les autres car elles cherchent l’amour sous forme de reconnaissance.

Parfois lorsqu’une personne est gentille envers quelqu’un et qu’elle remarque que son acte de gentillesse n’est pas réciproque (l’autre personne est soit indifférente ou soit méchante ) cette personne se sent blessée. Elle choisit de ne rien dire et de souffrir en silence.

Ces personnes auxquelles je fais référence n’ont jamais appris à s’aimer parce qu’elle n’ont pas été élevées ou entourées par de bonnes figures parentales. Souvent leurs propres parents s’aimaient mal. Comment apprendre à nous aimer si personne ne nous l’a montré ?

Cependant dans notre société d’aujourd’hui il existe plein de gens gentils et bien dans leur peau. La gentillesse chez ces gens est naturelle et spontanée, relevant plutôt d’un trait de caractère que d’un masque.

Sa gentillesse est innée

Sa gentillesse est innée

Le monde a besoin de personnes gentilles plus que jamais. Pensez à tous ces métiers où l’acte d’être gentil rassure les autres, quelques exemples les sapeurs pompiers, les infirmiers, les bénévoles, les maîtres en maternelle. C’est une qualité merveilleuse et non pas un vilain défaut contrairement à ce que certains gens le croient.

Si vous en souffrez ce n’est pas une question de cesser d’être gentil mais de comprendre d’où vient cette souffrance pour aller mieux.

    jugerapparences

    Vous êtes un vrai gentil ?

  • Est-ce que vous cherchez la reconnaissance sociale, affective ?
  • Est-ce que vous compensez votre manque d’amour pour vous-même en portant un masque de gentillesse ? Vous êtes gentils avec les autres parce que vous voulez être aimé. (c’est normal ne soyez pas si dur avec vous même).
  • Est-ce que vous avez besoin d’une vie tranquille, vous fuyez le conflit?
  • Est-ce que vous n’osez pas dire ce que vous ressentez aux autres?
  • Est-ce que vous même vous êtes un faux gentil un manipulateur en quelque sorte ?
  • Est-ce que c’est le fruit de votre conditionnement ?
  • Est-ce que vous êtes un gentil naturel et vous vous moquez de ce que pensent les autres ?
  • Les personnes qui nous maltraitent ou qui nous traitent comme une paillasson, le font parce que nous leur permettons de le faire (soit consciemment ou inconsciemment). Je vous ai dit qu’il est important de rester gentil mais pas naïf! Quelquefois il faut faire preuve de discernement et de nous affirmer.

    Sachez que la communication non-verbale (gestes corporels) représente en moyenne 80% de la communication.

    Le manipulateur reconnait ses proies facilement par certains gestes corporels (les yeux baissés, les épaules affaissées, le corps mou, les soupirs, les grands yeux, le sourire, la petite voix…., ). Lorsqu’un manipulateur voit un gentil ‘affamé‘ s’approcher de lui son cerveau interprète ces messages non verbaux rapidement et il voit une bonne occasion d’exploiter sa proie. Tout le monde a vu de ses propres yeux un manipulateur qui a profité de la gentillesse de sa victime. Le comportement d’un manipulateur met à jour ce qu’il y a de plus mauvais chez quelqu’un pour quelque raison que ce soit. L’être humain est capable du pire comme du meilleur.

    Les gentils qui ne s’aiment pas sont affamés d’amour. Ils ne se sentent jamais rassasiés et ils ont de la difficulté à combler leur manque d’amour.

    La vraie gentillesse ne dit pas son nom

    La vraie gentillesse ne dit pas son nom


    D’habitude les gens qui sont fatigués d’êtres gentils s’attendent à quelque chose en retour (soit consciemment ou inconsciemment).

    Accepter de ne pas être aimé par tout le monde et d’être gentil envers quelqu’un n’oblige pas à recevoir la monnaie de sa pièce.

    "Agis avec gentillesse mais n'attends pas de la reconnaissance"  Confucius

    « Agis avec gentillesse mais n’attends pas de la reconnaissance » Confucius

    Si nous sommes gentil parce que nous nous attendons quelque chose en retour comme de la reconnaissance ou de l’amour nous le faisons pour de mauvaises raisons.

    elle l'Un acte de gentillesse même petit n'est jamais perdu.

    « Un acte de gentillesse même petit n’est jamais perdu. » ESOPE

    Soyez gentil parce que nous en avez envie sans rien attendre en retour.

    Ce qui est important pour nous tous est que nous soyons cohérents avec nous-même et bien sûr que nous nous aimions.

    Sauvé par les autres, son pied s'est coincé entre le wagon et le quai.

    Sauvé par les autres, son pied s’est coincé entre le wagon et le quai.

    {lang: 'fr'}
    This entry was posted in Changement, Comportement, Travail lieu and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.