LE MONDE MERVEILLEUX DES FASCIAS

Le monde merveille des fascias


Les FASCIAS ces réseaux de tissus conjonctifs (un autre nom pour les fascias) ont longtemps été considérés à tort comme de simples enveloppes.

Quand je faisais mes études de biologie il y a 30 ans mes professeurs n’ont jamais parlé des fascias : on ne savait pas à cette époque que ce tissu conjonctif est le plus grand organe sensoriel du corps humain, plus grand que le nez, l’œil, l’oreille et la langue.
Ah les progrès scientifiques concernant le corps humain !.

Le corps humain est merveilleux


QUE SONT LES FASCIAS ?

  • Ils s’étendent partout dans le corps, sous la peau, de la tête aux pieds
  • Ils sont invisibles à l’œil humain et superficiels
  • C’est un réseau de minces membranes à l’intérieur de nous
  • Ils enveloppent ou entourent les muscles, les nerfs, les os, les vaisseaux sanguins, le système lymphatique, les artères, la moelle épinière, le cerveau et les organes
  • Ils sont composés de DEUX types de fibres : de très nombreuses fibres de collagène dur et peu élastique, et des fibres beaucoup plus élastiques qui peuvent être étirées, l’élastine
  • Les TENDONS et LIGAMENTS font aussi partie des structures fasciales


  • film plastique


    On peut considérer les fascias comme un film élastique (oui le même que pour emballer nos sandwichs) qui enveloppe tous les organes, …….. dans le corps
    Même les poulets ont des fascias. C’est la membrane ou l’enveloppe sur la poitrine de poulet qui est dure.

    Même le poulet a des fascias

    À QUOI SERT CETTE MEMBRANE FIBRO-ÉLASTIQUE QUI ENVELOPPE TOUTE LA STRUCTURE DU CORPS ?

    Le fascia est la partie molle du tissu conjonctif.
    Il est innervé, ce qui facilite la perception et la transmission des stimuli. Les nerfs reçoivent un signal et le renvoient au cerveau, aux organes et aux tissus.

    LES PARTICULARITÉS DES FASCIAS

  • Ils PARCOURENT notre corps tels un réseau blanc et fibreux
  • Ils nous aident à nous TENIR DEBOUT
  • Ils SÉPARENT et MAINTIENNENT les organes qui, sinon, dégringoleraient à l’intérieur du corps
  • Ils véhiculent les différentes FORCES MÉCANIQUES du mouvement
  • Ils veillent à ce que les muscles et les organes GLISSENT les un contre les autres au milieu d’une substance gélatineuse. Dans un état normal et un corps en bonne santé les fascias sont dans une configuration détendue et ondulante. Ils ont la capacité de s’étirer et de se déplacer sans restriction. Ils sont souples
  • Ils STABILISENT, séparent et protègent les muscles, et aident à réduire la friction entre eux. Sans les fascias les muscles perdent leur forme
  • Ils stabilisent les OS
  • Les fibres CYLINDRIQUES des fascias servent de voie de circulation au liquide lymphatique
  • Les fasciasrenferment beaucoup plus de capteurs de mouvement et de récepteurs de douleurs que les muscles et les articulations. Ils contiennent environs six fois plus de fibres nerveuses que les muscles
  • Les fasciasjouent un rôle dans la FLEXIBILITÉ du corps
  • Les fascias moyens et profonds existent, plus denses et coriaces
  • Toutes les cellules sont reliées comme par cette « TOILE D’ARAIGNÉE », Les fascias sont tissés très densément. Les fascias tendus et contractés peuvent entrainer des douleurs dans notre appareil locomoteur, le corps. Les fascias durs pourraient compresser les nerfs dans les membres supérieurs comme le bras. Alors il faut en prendre soin.

    STRUCTURE- LES TISSUS MUSCULAIRES RESSEMBLENT À UNE ORANGE

    Les tissus musculaires ressemblent à une orange fraiche.

  • Dans leur composition les tissus musculaires ressemblent à une orange fraiche
  • Chaque muscle est entouré d’une peau ferme telle une écorce
  • Chaque groupe de fibre musculaire est également maintenu par sa propre MEMBRANE exactement comme la chair du fruit
  • UN ORGANE SENSORIEL
    Les fascias ce sont l’un des organes sensoriels (les yeux, les oreilles, le nez la langue et la peau) le plus important et le plus complexe dans notre corps

    Les fascias sont la base de notre proprioception (perception du corps en particulier) et de notre coordination.

    Un exemple de proprioception

    Proprioception- les yeux bandés


    Je voudrais ouvrir mes bras sur les côtés et mes yeux sont bandés. Je fais de mon mieux mais je n’arrive pas à aller au bout de cet exercice.
    Grâce à ma proprioception même si je ne vois pas mes bras je sens quand même que j’ai encore 2 ou 3 cm à faire pour arriver au bout de mon mouvement. Je sais à quelle distance se trouvent mes bras tendus dans l’espace. C’est grâce à mes récepteurs fasciaux que je sais.

    DU LUBRIFIANT IMPORTANT
    A l’intérieur des fascias il y a aussi des cellules spéciales appelés « cellules architectes » qui peuvent produire rapidement du lubrifiant ou davantage de fibres.

    Tenez vous droit svp


    En cas d’activité physique insuffisante, de mauvaises postures ou de traumatismes, les cellules de fascias produisent peu de lubrifiant. La quantité insuffisante du lubrifiant entraine le durcissement des cellules des fascias et leur adhérence entre elles. Ces adhérences peuvent réduisent l’amplitude des mouvements des muscles parce que les muscles ne peuvent plus s’allonger normalement.

    Les adhérences perturbent la bonne circulation des fluides corporels tels que la lymphe. Une adhérence peut se former entre la peau et le fascia ou entre deux fascias .

    EST-CE QU’ON PEUT SENTIR NOS FASCIAS ?

    Fascia plantaire


    Les fascias se trouvent partout dans le corps; le diaphragme, par exemple, est un fascia, le fascia plantaire sous le pied, le fascia lata dans le genou, le fascia tranversalis de l’abdomen et le fascia lombaire le plus grand fascia du corps,
    Là ou on peut les sentir le mieux c’est sur la partie externe de la CUISSE, au dessus du genou. Cette région de la cuisse est la partie nettement plus ferme, nerveuse et fibreuse que la partie intérieure de cuisse qui est en règle générale molle.

    EN L’ABSENCE DU MOUVEMENT LES FASCIAS DEVIENNENT NOUÉ
    En l’absence de mouvement le tissu du fascia devient contracté, noué et emmêlé : un peu comme lorsque qu’on s’attache les cheveux pendant une semaine sans les brosser. Avec le temps les cheveux se durcissent et la seule solution c’est de retirer les mèches une à une- un peu comme les fascias «Quand on ne bouge pas, on rouille»:).

    QUELS FACTEURS INFLUENCENT ENTRAINENT UNL CHANGEMENT DE CONSISTANCE DES FASCIAS ?
    Les fascias changent de consistance également et deviennent rigides et déshydratés SUITE à UN TRAUMATISME (physique, psychique, émotionnel), de mauvaises habitudes posturales, et de vieillissement.

    LA TENSION MUSCULAIRE CHRONIQUES
    Des fascias qui ont perdu leurs propriétés peuvent engendrer divers problèmes comme de la douleur ou des tensions musculaires chroniques situées dans diverses zones du corps comme par exemple la nuque, le dos, les épaules, les bras…..

    Douleur au dos – fascias noués ?

    L’ÉTAT DES FASCIAS CHEZ LES GENS SOUFFRANT D’UNE DOULEUR DORSALE CHRONIQUE
    Les échographies ont montré que la zone de fascias touchée est gonflée et le tissu de fascia est beaucoup plus fibreux.

    Si les fascias durcissent ou glissent moins bien à la suite de blessures, ils peuvent causer une douleur ou une tension sur les régions adjacentes ou sur des parties du corps très éloignées de la zone touchée.

    A QUOI RESSEMBLE LE RÉSEAU DE FASCIAS DE QUELQU’UN EN BONNE SANTÉ?

  • Les tissus conjonctifs frottent facilement les uns contre les autres
  • Les différents muscles ou parties du muscle glissent librement sous les fascias
  • Cette partie est beaucoup plus SOUPLE, mieux organisée et bien moins fibreuse


  • DES TECHNIQUES POUR ASSOUPLIR LES FASCIAS

    II existe des techniques qui agissent sur les fascias noués, durs, gonflés.
    En règle générale les fascias contractés, noués ne changent pas d’architecture en l’espace de quelques heures, cela prend des semaines voire des mois.

    LE YOGA

    Pratiquer des postures de yoga pour aider dénouer les fascias


    Selon des recherches récentes les thérapies manuelles tel que le YOGA peuvent aider à dénouer les fascias tendus, contractés, avec des étirements doux ou intenses.
    L’OSTÉOPATHIE est une solution.
    Le ROLFING – une technique de massage dynamique entièrement axée sur le réseau des tissus conjonctifs.

    II y a aussi L’ACUPUNCTUREUne chercheuse américaine a démontré que la plupart des

    méridiens d’acupuncture

    coïncident avec les lignes de fascias qui sont aujourd’hui visibles à l’échographie. Les fascias pourraient empêcher le flux de l’énergie, le CHI, dans le corps.

    Le massage peut être utile

    Les AUTOMASSAGES peuvent aider à dégager, dénouer les fascias. Ils sont une solution temporaire. Vous pouvez utiliser un rouleau d’automassage : un simple cylindre en mousse.

    Rouleau en mousse


    Cette technique permet de chauffer les fascias, de stimuler le métabolisme et de dénouer les structures fasciales.
    II est conseillé de bien APPUYER sur le tissu avec le cylindre, de ralentir le mouvement du cylindre en réalisant un mouvement continu sur la zone touchée et de remonter le rouleau le long du corps ou le long du dos et de le ralentir là où cela fait mal. De pratiquer des allées et retour sur la zone.
    Quand la douleur est liée à la raideur des fascias, répéter les exercices plusieurs fois pendant la séance.
    Faites des exercices chaque jour, 2-3 minutes par jour
    II est conseillé de travailler les fascias au quotidien.

    A TITRE PRÉVENTIF
    2 fois par semaine c’est suffisant pour conserver des fascias élastiques et empêcher qu’ils s’emmêlent ou qu’ils deviennent fragiles.

    La musculation et le fitness pour les fascias sont conseillés pour le maintien, l’activation des fascias et pour garder les fascias en bonne santé.
    Ces deux pratiques se complètent.

    LES COURBATURES MUSCULAIRES PEUVENT ÉGALEMENT ÊTRE LIÉES AUX FASCIAS.
    La courbature musculaire (douleur musculaire diffuse) survient souvent après un exercice intense ou inhabituel. Cependant une étude récente a démontré que la douleur ne vient pas de la chair musculaire mais de l’enveloppe conjonctive, les fascia.

    LE YIN YOGA est aussi conseillé pour prendre soin des fascias

    Restez dans la posture quelques minutes

  • Le YIN YOGA consiste à tenir chaque posture (plus ou moins simples) pour une durée assez longue : de 4 à 7 minutes
  • Le YIN YOGA améliore la flexibilité globale du corps
  • Le YIN YOGA améliore la santé des articulations, des os et la tonification des organes
  • Le YIN YOGA aide à renforcer les tissus conjonctifs
  • Le YIN YOGA sollicite le corps en profondeur


  • L’article inspiré par l’émission « fascia » X:enius d’ARTE »

    {lang: 'fr'}
    This entry was posted in Corps and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *