L’ARTHROSE (OSTÉOARTHRITE)

L’arthrose du genou

L’arthrose est une maladie articulaire qui touche la moitié des français. Cette affection articulaire dégénérative est le type d’arthrite (ostéoarthrite) le plus courant. C’est une maladie causée par l’usure du cartilage situé aux extrémités des os des articulations. Le frottement excessif des surfaces articulaires provoque des douleurs et une inflammation.

L’anatomie du genou

L’ARTHROSE , UNE MALADIE MULTI-FACTORIELLE
Les origines de l’arthrose sont multiples, l’arthrose se déclenche en raison de plusieurs facteurs : l’hérédité, l’obésité, l’âge, la ménopause, l’alimentation, accumulation de micro traumatismes, surmenage physique, traumatisme majeur et certaines maladies comme la polyarthrite rhumatoïde.

Causée en particulier par le vieillissement des articulations, elle touche en général les personnes âgées de plus de 50 ans. Seulement 3% de la population de moins de 45 ans est touchée, contre 65% après 65 ans et 80% au-delà de 80 ans.

Les différents endroits du corps humain où se trouvent le cartilage


L’arthrose concerne le plus souvent les hanches, les genoux, les chevilles, les mains, la colonne vertébrale, le bas du dos et les cervicales.

Dans une articulation normale les extrémités des os sont protégées par une couche de cartilage lisse et un liquide sécrété par la membrane synoviale pour que les os glissent aisément l’un sur l’autre. Le cartilage est une masse élastique composé d’eau, de protéoglycane et de plusieurs couches de fibres de collagène étroitement entremêlés. Le cartilage est renouvelé en permanence par les cellules cartilagineuses (chondrocytes).

LE PROCESSUS BIOLOGIQUE : dans l’arthrose, le cartilage commence par s’amincir, puis il s’effiloche ou se déchire. Une friction apparaît et cause alors l’inflammation de la membrane synoviale. II s’ensuit une sensation de chaleur, de la douleur et une production excessive de liquide (synovie). Des ostéophytes (des excroissances osseuses) se forment sur les bord des articulations entravant de plus en plus la mobilité articulaire et la membrane synoviale s’épaissit. Dans le stade avancé de l’arthrose, le cartilage devient si usé que l’os finit par frotter directement sur l’autre os « aïe! »

Le genou est une articulation qui relie l’os de la cuisse, le fémur, au tibia et au péroné. À ce trio, s’associe un petit os, la rotule.
La rotule est maintenue en haut par le tendon du muscle de la cuisse et en bas par un autre ligament (ligament rotulien).

L’arthrose est provoquée par une usure progressive de cartilage, avec le vieillissement la douleur et la raideur deviennent plus fréquentes.
L’arthrite quant à elle résulte d’une inflammation à l’intérieur de l’articulation, qui devient rouge, chaude et douloureuse.

Des solutions existent

Le sport peut favoriser l’arthrose enfin plus précisément les blessures sportives surtout quand elles ne sont pas totalement guéries. Une blessure articulaire ou d’autres lésions structurales ont tendance à favoriser une arthrose précoce. II est par conséquent important en amont de veiller à maintenir la mobilité articulaire et la force musculaire afin de retarder le processus qui se peut être enclenché à cause de la blessure.

LES SPORTS QUI MÉNAGENT LES ARTICULATIONS
Le sport en dose modéré peut même renforcer le cartilage et ainsi prévenir l’arthrose. II faut Trouver la juste mesure. Les sports qui ménagent les articulations sont la natation (excepté la brasse), mieux vaut opter pour la nage sur le dos ou le crawl, le cyclisme, le course à pied pratiqué d’une façon modéré.

Ménager ses articulations en pratiquant une activité physique adéquat et un renforcement musculaire ciblé de sorte à stabiliser l’articulation (le genou, l’épaule..) grâce au muscle). La pratique d’une activité physique régulière est un bon moyen de se prémunir du risque d’ankylose. Parmi les principales causes de l’ankylose, on retrouve l’arthrose qui, à terme, peut entraîner une destruction du cartilage.

« Faites du sport en gardant à l’esprit que l’activité sportive est extrêmement importante pour le système cardiovasculaire et pour les articulations. Mais éviter toute sollicitation excessive à la quelle vous n’êtes pas habitué, prévenir des blessures, suivez un bon entrainement physique et effectué les étirements adaptés. C’est la recette pour bien vieillir tout en restant sportif ». (Conseil de Prof. Karl-heinz Frosch Médecin Chef de clinique à Hambourg, spécialiste en chirurgie orthopédique et traumatologie).

L’ALIMENTATION
II faut aussi faire attention à ce que l’on mange. On peut donc toujours faire quelque en gardant à l’esprit qu’à partir du certain âge que l’arthrose est inévitable. Le surpoids figure tout en haut de la liste des facteurs de stress pour le cartilage c’est un des déclencheurs de l’arthrose. Le surpoids agit sur des 2 plans

  • Premièrement, il augmente la charge qui pèse sur les articulations et cartilage. Lorsque vous marchez, les forces qui s’exercent sur les rotules représentent de 3 à 6 fois le poids de votre corps. Ainsi si vous pesez 90 kg, votre genou supporte une charge de 360 kg à chaque pas. Les kilos en trop provoquent un stress mécanique sur les articulations. Surveillez votre poids et faites du bien à vos articulations.
  • Deuxièmement, le tissu adipeux produit des substances inflammatoires qui peuvent à la tour aggraver la maladie.
  • Toutefois une personne en surpoids n’a pas automatiquement l’arthrose.

    Certains exercices sont parfois recommandés pour aider à soulager la tension sur l’articulation : par exemple un programme de renforcement musculaire du genou afin accroître le tonus musculaire et donc le soutien. Dans tous les cas, le repos en cas de crise est indispensable mais il est conseillé de ne pas arrêter totalement de se déplace afin de renforcer les muscles autour de l’articulation et gagner en amplitude articulaire.

    Le travail de l’extension du genou

    Tendez la jambe à l’horizontale (sans décoller la cuisse du tapis) tout en redressant le pied (pointe du pied vers vous). Tenez la position pendant 10 secondes environ puis relâchez . Répétez cet exercice 10 fois de chaque côté.

    Monter et descendre un escalier à plusieurs reprises

    Certains exercices sont parfois recommandés pour aider à soulager la tension sur l’articulation

    Certains exercices sont parfois recommandés pour aider à soulager la tension sur l’articulation


    L’injection d’acide hyaluronique qui n’a aucun effet sur la structure de cartilage est conseillée pour atténuer les douleurs entraînées par l’arthrose.

    Parfois l’injection d’acide hyaluronique est conseillé

    Dans les cas graves une intervention chirurgicale est nécessaire pour enlever les débris refaire les surfaces articulaires ou remplacer toute l’articulation.

    Adapter les bonnes postures et éviter les sursollicitations sont primordiales pour se prévenir contre l’arthrose.

    {lang: 'fr'}
    This entry was posted in Corps and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.